3615 my life à Nairobi

13 juin 2015

Back in Africa - allez voir là-bas si j'y suis

J'avais fait une promesse, il a presque 3 ans.

Alors voici le vrai dernier post de ce blog, car maintenant je suis ici: http://clochetteuh.tumblr.com

 

Kwaheri France, Akwaba Côte d'Ivoire.

Posté par clochettenairobi à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 novembre 2012

Voilà, c'est fini

Je m'y prends un peu à l'avance pour écrire ce message de fin, en espérant que ca m'évite de noyer mon clavier (échec)

Voilà, deux ans et demi, soit légèrement plus que ce qui était prévu. Deux ans et demi dans ce chouette pays, de nombreux voyages, de superbes rencontres, des copains géniaux. Oui mais parfois il faut partir pour mieux recommencer ailleurs, même quand cet ailleurs n'est pas encore défini.

J'aime bien les listes alors voilà en vrac

- 502 tuskers

- 1538 tuskers malt

- 23 afterwork au CocoJ (feu CocoJ)

- 28 afterwork au Brew Bistrot

- 126 habesha

-123 Osteria

- 213 sushis

- 2 randos au Suswa

- 3 randos au Ngong Hills

- 3 safaris à Amboseli

- 1 trip mémorable au Turkana

- 35 passages aux toilettes à Kakamega Forest

DSC_2213

Surement la rando la plus dure et le lever de soleil le plus magique - Kakamega Forest

- 1 trajet de nuit en bus Mombasa- Nairobi

- 1 traversée de la Wayaki Way à pied

 

DSC_2235Des tonnes de randos/vacances/wkd avec ma famille préférée

- 2 tours de patinoires en 1heure

- 6 blanckets and wine

- 18 soirées film du dimanche soir chez PM

- 70 soirées filles avec Léa

- 2 saisons de PLL avec Claire

- 3 vrais colocs, un demi coloc, une dizaine d'experts relous, deux experts au top

DSC_3209

Des collègues sympas malgré tout

- 1 week-end au Rwanda

- 12 week-ends sur la cote

DSC_5373

Un sacré nombre d'envie de destinations exotiques et de wkd avec les copains

- 1 trip jamais fait en Ouganda

- 2 appartements

- 3 chambres sur les 4 de la Guest House

- 18 soirées au Havana

DSC_7319

Et surtout les copains

- 7 barbecues

- 25 cours de kiswahili

- 13 cours d'espagnol

HPIM1437

Un premier wkd à Diani

- 1 pièce de théâtre

- 3 bureaux différents

- 689 sandwichs à Alexandre

- 6 lacs de visités au Kenya

- 6 week-ends à Naivasha

- 2 trips à Nakuru

- 1 nuit dans le bush à Magadi qui restera dans les annales

 

 

P1000464

Un wkd a Magadi - NB: espacer suffisamment les tentes pour laisser passer les bestioles

- 8 plongées

- 10 lobsters d'avalées

- 70 heures de siestes sous les cocotiers

- 69 dawas ingurgités

- 130 cours de danse africaine

- 12 concerts à l'alliance

- 4 léopards

P1000490

Un trip au Turkana mémorable

- 2369 gnous

- 63 zèbres de Grevy

- 1651 éléphants

- 26 lions

- 13 hyenes dont au moins 2 de trop près

- 1 cassecroute volé

- 89 babouins dont au moins 2 pas sympas

- 3 guépards

P1000985Un premier safari et un premier réveil devant le Kili

 

- 13 rhino

- 2674 gazelles et antilopes en tout genre

- 15 crocodiles du Nil

- 5637 oiseaux tous plus beaux les uns que les autres

- 349 marabouts tous aussi dégoutants les uns que les autres

- 12 robes du Toy Market

- 1 monopoly Kenyan

- 1 réception pour le 14 juillet

- 1 karaoké au Black Diamond

- 2: le nombre de fois ou j'ai failli mourir noyée dans l'Océan Indien

- 6 kg de creme de marron en 2 ans et demi

- 50 plaquettes de chocolat

- 10 793 photos prises

P1000023

Un premier passage de l'équateur

 

Quelques mois plus tard, il est temps de fermer ce blog, merci à vous qui y êtes passés, à vous qui y passerons et si l'expatriation  me rattrape un jour je manquerais pas de venir ici vous donner le lien vers les nouvelles aventures de Clochette.

 

Kwaheri!

Posté par clochettenairobi à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 octobre 2012

La boucle est bouclée: dernier week-end à Magadi

Le temps à Nairobi, lié au départ proche et mes envies de vadrouilles reprennent. Envies qu'il faut cependant concilier avec les copains qu'on verra plus, les fêtes, les resto à faire et refaire...

DSC_6850

Tout d'un coup une idée surgit: Magadi. Pourquoi pas après en avoir fait mon premier week-end épique au Kenya en faire mon dernier week-end sympathique au Kenya?

DSC_6891

C'est partie: 4meufs, un gros pick up, un chauffeur presque pas désagréable, du taboulé, de la creme solaire, 5litres d'eau et évidemment un appareil photo.

DSC_6975

Ca semble cette fois-ci être la bonne saison: il fait chaud mais c'est supportable! La route est toujours aussi dégueulasse, il nous faut deux bonnes heures pour atteindre l'usine de sel de Magadi, dont nous ferrons des photos clandestinement, mais un jolie sourire à l'askari et nous n'avons pas de problèmes!

DSC_6931

Nous pouvons observer des asiatiques au comportement bizarre: outre le fait qu'ils filment tout et n'importe quoi, ils font surtout n'importe quoi: tiens si on goutait la couche de sel sur laquelle toutes les voitures passent. Ca avait pas l'air très bon... Bizarre...

Après quelques photos clandestine (oui celles là aussi, clandestine mais surtout mal cadrées) des massai qui vendent tout et n'importe quoi à proximité des sources d'eau chaude, nous retournons à Nairobi.

DSC_6905

PS: j'ai si peu de retard que je poste avec plus de trois mois plus tard... Pole Sana

Posté par clochettenairobi à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2012

J'ai testé le bus de KWS pour aller au Nairobi National park

Alors qu'une fois de plus je m'étais fait poser un lapin par un institut de beauté (c'était tellement prévisible que j'ai failli ne pas y aller), j'ai sauté sur cette occasion en or pour faire mon dernier safari avec les copines sous un soleil de plomb (oh mon dieu du soleil! Incroyable!).

DSC_6742

Tous les samedis, dimanches et jours fériés KWS a un bus qui part du centre ville pour faire un tour d'environ 2h dans le parc. C'est pas cher: 300KES auquel il faut bien évidemment rajouter le prix de l'entrée du parc. Deux départs: un le matin à 10h et un l'après-midi à 13h30.
Ceux qui comme nous y vont pour 12h30, en traversant la moi avenue il y a un petit resto pour se faire un bon brunch énergétique et sain, pas cher: frites, samosa, coca!

DSC_6736

Après environ 2h d'attente à l'entrée du parc: récolter l'argent de tout le monde, aller payer, attendre le reçu, prendre deux touristes à la bourre... nous voilà partis pour le parc.

DSC_6759

 

Bon c'est un gros bus, on fait du bruit, de la poussière et par conséquent on effraye un peu les bestioles. Mais c'est une expérience à part: l'animateur est drôle, amusé d'avoir des mzungus dans son bus et on se rend bien compte qu'on cherche pas vraiment la même chose que nos copains kenyans: "A votre droite le lodge bidulle... Truc le lodge le plus luxueux..." et l'incapacité à s'arreter vraiment pour qu'on puisse éventuellement faire des photos nets (en même temps les 3/4 sont pas équipés d'appareil alors oui ils s'en foutent). On a fait environ 5 pauses pipi.

DSC_6790

 

On s'est bien marré, et c'est une bonne alternative quand on a pas de bagnole!

 DSC_6727

C'était les bons plans de tata Gégé!

 

Posté par clochettenairobi à 17:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 juin 2012

L'océan c'est dégueulasse: les plongeurs vomissent dedans

J'évite de raconter mes wkd sur la cote car c'est pas très drôle, ni intéressant en général.

Oui mais, parfois il y a de quoi faire rire les gens (un petit peu j'espère en tout cas).

Vous êtes sur un bateau, à proximité du paradis, vous avez dépassé la barrière de corail et êtes excité à l'idée de plonger. Hop un petit saut dans l'eau, et vous voilà en train d'aller vers la proue du bateau pour descendre sous l'eau.

Quand tout d'un coup: "Come back, come back!!!", "Quick, quick!".

Votre première réflexion: aaaaaaaaaaaah des requins. Je n'ai jamais nagé aussi vite de ma vie, faudrait pas que je sois dans un pays en état de guerre car j'ai essayé de noyer quelques un de mes petits camarades pour que les requins aient de la viande fraiche à dispo et ne cherche pas à me bouffer les jambes.

La vrai situation était beaucoup moins grave: on prenait l'eau!

On a quand même pu faire nos plongées, avoir le mal de mer et rentrer sain et sauf sur le bateau. C'était pas très grave finalement, mais j'ai eu une sacré frayeur.

Posté par clochettenairobi à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


A l'attaque du Longonot

Presque deux ans et demi, et je n'avais jamais osé affronter le Longonot. Cet ancien volcan, à proximité de Naivasha, est pourtant LA sortie du dimanche et il est également considéré comme un des plus beaux volcans de la région.

DSC_6648L'énorme cratère qui nous accueille après une montée rude

Mais je préfère l'originalité (Esakut, Suswa...)... Nous ok en vrai j'avais peur et jamais trop eu l'occassion aussi. Mais surtout j'avais peur. On m'avait dit que c'était difficile et long, qu'on redescendait quasiment toujours sous la pluie et que de toute façon Suswa était plus beau (ça me faisait une belle excuse). Cependant quand M. m'a dit "j'en ai marre je veux sortir de Nairobi, le Longonot te tente?", j'ai pas trop pu refuser parce que ça faisait un mois quasiment que je vegetais à Nairobi, je passais mes wkd à dormir (même pas faire la fête) et cuisiner.

DSC_6677On a échappé à la pluie mais pas aux nuages

A notre retour on aurait dit qu'on avait fait la guerre: erraflure de partout (NB: ma famille préférée a souvent raison: éviter les shorts), short noir devenu gris, boue jusque dans les cheveux, plaque rouge dans le cou (moi, me rouler dans l'herbe pour réussir à passer des ravins? jamais!). Mais on était fière.

C'est beau, c'est beau et des deux côtés en plus!

DSC_6668

Naivasha

La pluie avait tout raviné, ce fut à la limite de l'escalade, la terre s'écroulait sous nous, il a fallu se servir de nos fesses, hanches, seins pour se retenir de tomber (barrer la partie du corps qui n'a pas pu nous aider), il a fallu combattre sa phobie des fossés (en escaladant ailleurs et se roulant dans les herbes), ne pas prendre son pique nique pour éviter la pluie, réussir à éviter la pluie, être les seules à faire le tour du cratère ce jour là, raconter des conneries, prendre des photos, souffrir, s'exploser le genoux (toi la prochaine fois que tu refuses de m'obéir, je t'explose avant que tu me fasses souffrir)...

Qu'est ce que ça fait du bien! J'y retournerais pas de si tôt, mais l'expédition fut top!

Posté par clochettenairobi à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2012

Les milles collines

Un wkd de quatre jours (oui j'ai un tout petit peu de retard) et toujours pas assez de monde pour l'Ouganda. C'est pas bien grave ma copine M, veut bien de moi pour aller voir ce qu'il se passe du côté de Kigali.

DSC_6300

Le lundi je prends mes billets, le mardi je suis à l'ambassade du Rwanda, le jeudi je récupère mon passeport, le vendredi 17h30 me voilà à Kigali! Rien que le survol du Burundi et l'arrivée sur Kigali nous en ont mis plein les mirettes. Ce wkd promet d'être mythique.

DSC_6356

Kigali est une ville calme et safe. On se promène en piki piki, les prix sont fixés par colline. On se sent en France et au Kenya: l'arrivée dans un Nakumatt où tu peux acheter le Daily Nation tout en écoutant du Jo Dassin n'y est sûrement pas pour rien.

DSC_6395

Un saut dans la piscine des milles collines pour se reposer. Bizarre d'être à cet endroit.

Le dimanche matin nous sautons dans un bus pour Kibuye. Les paysages sur le trajet sont fous, les chauffeurs conduisent bien, les bus sont presque conforts: ça change! On saute sur un piki piki et là c'est le trajet pour le paradis. La route longe le lac Kivu, on aperçoit des petites iles, la végétation est omniprésente. Nous voilà arrivés au centre Bethanie. Pour 15€ nous avons une petite chambre sympa avec vu sur le lac, petit déjeuner de fou. Une première balade en bateau, nous emmene sur l'ile de Napoléon (car selon l'angle elle a la forme du chapeau de Napoléon). On grimpe tout en haut, en dérangeant "quelques" chauve-souris. La vue est magnifique, on se demande quand même ce que font des vaches sur cet île à plusieurs centaines de mètres du rivages. Le lendemain nous traversons le lac Kivu quasiment du Nord au Sud pour rejoindre Gisenyi. Nous pouvons voir durant quasiment tout le voyage l'ile centrale qui appartient à la RDC.

DSC_6436

A Gysenyi nous logeons dans un petit paradis terrestre, même si le lac est moins beau qu'à Kibuye, bein oui ça manque de petites îles. c'est tout de même assez perturbant de savoir à quel point nous sommes proches de la RDC. D'ailleurs du resto nous voyons les bars congolais. Nous ne tentons pas de passer la frontière.

DSC_6633

Il est déjà temps de re prendre le bus, retourner à Nairobi la grise. Le Rwanda, les rwandais m'ont conquise (oui je sais tout n'est jamais aussi rose que ce qu'on peut voir en 4 jours), ca fut un superbe wkd!

Posté par clochettenairobi à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2012

Samburu, la savane dorée

De mon voyage au Turkana, j'ai gardé de mémorables souvenirs, sûrement le plus beau voyage effectué au Kenya, et surtout une envie de retourner aux alentours de Buffalo Springs.

 DSC_5414

Calao à bec jaune

Je me rappelle c'était beau, on avait dormi au bord de la rivière dans des tentes. Malheureusement un wkd c'est un peu court pour aller jusque là haut. J'ai donc bien évidemment saisi l'occassion de mes deux semaines de vacances avec ma maman pour affronter les 6 heures de routes. Sur les trois parcs, j'ai porté mon choix sur Samburu, Shaba étant un peu plus petit et Buffalo Springs déjà vu. Il me semble que c'est nouveau, mais avec une entrée on peut aller dans les trois parcs. Nous y étions trois jours, on est resté à Samburu.

DSC_5453

Que ta langue est bleue, que tes yeaux sont beaux

Mes souvenirs ne m'avaient pas trompée: la couleur dorée est omniprésente, la lumière est magnifique, les collines omniprésentes se teintent en fonction de l'heure et l'impression d'être au paradis s'est renforcée quand toute la savane s'est teintée de rose un beau matin. Ca n'a pas duré longtemps, c'est gravé dans ma mémoire et pas sur la pellicule, mais après tout on s'en fout de la pellicule.

DSC_5621

Léo était au rendez-vous, deux fois, j'avais oublié à quel point il était beau. Les bébés éléphants étaient trop chous. Les zèbres se sont cachés, mais on a quand même réussi à en attraper un pour se rappeler que les zèbres de Grevy sont définitivement bien plus beau que leurs cousins "normaux".

DSC_5840

Salut Léo, on t'as réveillé de ta sieste?

Dommage la rivière était à sec.

DSC_5678

Je vous avez promis du bizounours, en veux-tu en voilà.

DSC_5941

Cro mimi, bébé éléphant

Dans les parties rigolotes, nous nous sommes arrêtées à l'équateur pour observer le changement de sens de la force de Coriolis (hum pas sûre que dit comme ça ça soit très scientifique, mais bon), contrairement à mes convictions, je n'ai pas vu de trucs et moi qui pensait qu'il fallait s'éloigner de plusieurs kilomètres pour observer un changement, je fus bluffée. Ensuite on a atterri dans un guet apens où nous avons dû acheter un marque page pour pouvoir sortir d'une boutique poussiéreuse.

DSC_5535

Dans la lumière dorée, le guépard ignore royalement les touristes

Ca ne mérite pas un article en entier, mais j'ai enfin vu des tortues au Kenya lors de nos plongées à Diani! Je suis complètement fan! Je pense retourner plonger du coup, puis le Diani Marine village est vraiment un endroit top!

DSC_5809

Les oryx se font des bizoux, on dirait presque un seul animal

Posté par clochettenairobi à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2012

Comment on est pas allé au Mont Elgon...

Pâques et son week-end de quatre jours donnent l'occassion d'aller un peu plus loin de Nairobi que d'habitude.

DSC_4992Bogoria et ses couleurs incroyables

Après un voyage en Ouganda en van annulé pour faute de participants assez nombreux (on accepte tous les motivés car on ne désespère pas de le faire un jour), on avait prévu un trip au Mont Elgon. Unique problème quand on a fini par se décider sur le trajet, les stops et les participants, on s'est rendu compte que même au Mont Elgon tout était booké depuis des mois et que dormir sous la tente en montagne en pleine saison des pluies, c'était peut-être pas la meilleure idée qui soit.

DSC_4998Le ballet des flamants

Nous nous sommes donc rabattu sur plus près: le lac Bogoria et Subukia valley (à 1h de Nakuru). On a pu tout booker à la dernière minute: youpi!

Pour aller à Bogoria, il y a la route courte mais toute dégueu et la plus longue mais tarmaquée. On veut pas dire mais sur les deux voitures, le duo infernale "chouchou et chouchou" a pris la dégueu. Ils ont prétextés un superbe point de vue, un voyage dans le voyage (je leur accorde), mais ont mis 4h de plus que nous et crevé deux pneus. Conclusion: ne prenez pas la route dégueu: elle est vraiment dégueu!

DSC_5217Le ballet des flamants

Nous voulions éviter les tentes, nous atterrissons donc au Bogoria spa lodge. Ah ah, mais c'est qu'il vaut le détour, d'un kitschissime parfait: le lion empaillé à l'entrée, la tapisserie imitation forêt mal raccordée (tiens un demi banc), je vous épargne les autres menus détails qui à coté de ces deux merveilles passeraient presque pour du bon goût. Sinon c'est plutôt sympa, les piscines (dont une d'eau chaude qui pue l'oeuf pourrie car tout est naturel...), la salle de resto avec les shows de jonglage et équilibrisme. Si vous avez vu une blanche en train de danser au milieu de tout le monde c'était moi, mais je me suis eclipsée quand ça a commencé à ressembler plus à la danse des canards qu'à de la danse africaine.

DSC_5352Les geysers et sources d'eau chaudes

Le lac est superbe, nous ne sommes pas allé jusqu'au sud, nous nous sommes contenté du flamingo view point, du ballet des flamants roses, des sources d'eau chaude et des geysers. (je vous refais un coup de bisounoursisme ou vous avez compris?) Au top.

Dès midi nous décollons pour Subukia valley, il y a un camp tenu par des français dans cette jolie vallée près de Nakuru. Nous nous arrêtons au Menengai Crater pour pique niquer sans avoir eu du mal à le trouver. D'ailleurs merci à cette gentille dame qui n'a pas du bien comprendre notre question (ou qui comme d'hab n'a pas su dire qu'elle ne savait pas) et qui nous a dirigés droit au terrain de golf... (presque on l'aurait mal pris). Le temps est pas top, mais la vue est jolie, par contre c'est franchement dégueulasse (du coup on a pas mis nos déchets dans la poubelle on les a embarqués avec nous car on les a soupçonnés de vider les poubelles directement dans le cratère - ceci était la minute écolo). A la descente on a pris l'ancienne route qui d'après le garde avait quelques nids de poule. Pas de photo, car j'étais trop préoccupée à serrer les fesses, mais en guise de nids de poule, nous avons trouvé une route qui était en train de s'effondrer et dont la largeur faisait juste celle de la voiture (ça aurait pu être pire, elle aurait pu être moins large)DSC_5366

Menengai Crater

Nous voilà arrivé à Subukia, dans un petit paradis. Les huttes sont tops, le resto/bar au bord de l'eau serait capable de calmer tout hyperactif. On nous y laisse jouer aux cartes jusqu'à pas d'heure (au moins 22h...) avec du cognac pour les garçons, du thé pour les filles (ah ah no comment).


Ici des superbes photos de Subukia, imaginez les bien (un jour je m'acheterais une clef USB qui fonctionnera pour de vrai, pour l'instant je subis...)

Le lendemain matin, le groupe s'est séparé, un partant pour de la rando, l'autre pour du cheval. La horde de gosses qui nous suivait était bien sympa si ce n'est le fait que des gosses qui se présentent d'abord par leur ethnie ne laisse rien présager de bon pour les élections de 2013. Car oui la vallée du rift accueille toujours des camps de réfugiés des évènements de 2007-2008... On serait bien resté plus longtemps dans cette chouette ferme mais il a fallu rentrer à Nairobi la grise.

C'était pas très grave car deux semaines de vacances commençaient pour moi...

Posté par clochettenairobi à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 avril 2012

Nakuru - les babouins attaquent

Oula la, que de retard, car que de vadrouilles. C'est qu'il faut bien occuper ses week-ends, puis les longs week-ends, puis il y a les vacances (non croyez pas que je me plains, je profite juste à fond des derniers mois au Kenya et cette fois-ci pas de retour surprise).

 DSC_4980

Le baboon cliff view point

On s'était arrêté où? Il y avait une photo de singe, un gros méchant babouin pas cool. Faut dire que s'il fallait résumer notre week-end à Nakuru on pourrait utiliser un titre de film d'horreur: "l'attaque des babouins", de jeu vidéo: "à la destruction des rétros", d'article de blog pour se nourrir pas cher: "comment piquer le casse-croûte de ses gros teubés de touristes".

DSC_4361Le buffle au petit matin

Pourtant on était prévenu, après s'être fait agresser de bon matin par un babouin, qui a voulu faire le beau en ce postant sur notre rétro tel un oiseau léger et élégant alors qu'en fait vu son poids le rétro a cédé nous laissant bien désemparé, le nom de baboon cliff n'aurait pas dû nous attirer pour notre pique nique.

DSC_4506Bébé zèbre

Mais bon, il faisait faim, on voulait avoir une chouette vue et puis il y avait rien à l'horizon ni caché dans les arbres. C'était compter sans la feinte de cet énorme mâle qui est arrivé directement de la falaise, s'est glissé sous les grillages et nous a attaqué à la fin de notre pique nique (oh le con!). Je dois bien avouer que j'ai été la première à fuir... Les autres m'ont suivi. J'ai sauvé le jambon de parme (faut pas déconner quand même), on lui a laissé le pain, les jus de fruit et la tomate puis quelques accessoires indispensable pour tout babouin voleur: un couteau et des lunettes de soleil.

DSC_4538Maman rhino et bébé rhino

Nous avons du coup assisté impuissants au pillage de la fin de notre pique-nique pour pouvoir récupérer nos affaires et puis ranger le bordel que ce con avait foutu. On a bien essayé des tentatives pour le faire fuir (pas moi, je vous rassure, je me battais avec une guêpe à l'arrière de la voiture), mais il était vraiment très très méchant et nous a intimidé à coup de tapage de pectoraux (le premier qui dit que je suis marseillaise je le fous dans un ring avec un babouin en colère).

DSC_4895Les pélicans qui pêchent

Sinon, je vais pas vous refaire mon laius: "Nakuru c'est trop beau", "à chaque fois que je vais quelque part, je me demande si c'est pas mon endroit préféré du Kenya". Bref vous avez maintenant compris mon manque d'objectivité sur ce pays que j'aime de tout mon coeur (il parait que c'est la pluie qui tombe sans cesse sur Nairobi en ce moment qui donne des poussées de bisounoursisme ou peut-être bien le départ qui approche).

DSC_4973

Le voleur de casse-croûte

A venir, des lacs et des flamants roses, des ballades à cheval, le parc que j'aime de tout mon coeur, la côte et puis le Rwanda (sans les gorilles parce qu'après tout ça on va manger des pates pendant des semaines).

Posté par clochettenairobi à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,